aromathérapie shiatsu bruxelles

Garder la forme en hiver | Shiatsu Bruxelles

Pluie, froid, humidité, promiscuité, contagion, pourquoi ne pas essayer de cultiver et de renforcer nos défenses immunitaires avec toutes les méthodes de santé naturelles pour prévenir et soigner les petits maux de l’hiver ? C’est en vivant en harmonie avec le rythme biologique de notre corps que nous préservons le mieux notre équilibre. Pour cela nous préférons utiliser des méthodes douces en préventif voire en curatif. Voici quelques conseils.

 

Tout d’abord, il faut entretenir l’organisme pendant cette phase de froid. Les gymnastiques douces de type do in, Pilates, yoga sont excellentes pour détendre les muscles et étirer les tendons qui ont tendance à se contracter en hiver. Ensuite, conserver le corps au chaud, notamment la ceinture abdominale, la nuque et la gorge. Gardez les chambres chaudes, mais pas trop (17 à 19°) pour la nuit. Comme les radiateurs tournent et assèchent l’air, un humidificateur ou une simple serviette humide aide à mieux respirer. Versez dessus de l’essence d’eucalyptus pour améliorer la qualité de l’air et aider les voies respiratoires.

Du côté de la phytothérapie, la nature offre toujours un large panel pour prendre des forces. Le propolis, la substance récoltée par les abeilles est un mélange de cire, de résine et de pollen. Il possède des vertus antiseptiques, bactéricides, antivirales et anti-infectieuses qui contribuent à renforcer les défenses immunitaires. On le trouve notamment sous forme de spray pour traiter les maux de gorge d’une façon assez redoutable. L’extrait de pamplemousse ou les pépins de pamplemousse quant à eux sont très efficaces pour la prévention des rhumes et des infections respiratoires. Le ginseng de son côté est une plante bien connue des Chinois pour ses vertus tonifiantes. Il augmente l’oxygénation des cellules et aide à lutter contre les moments de grandes fatigues. Pour l’apport en vitamine C, les agrumes frais sont excellents. Moins connu, le Camu Camu est une petite plante de l’Amazonie qui pousse au Pérou. C’est le fruit qui contient la plus grande quantité de vitamine C jamais enregistrée, soit 2700 mg pour 100 g de fruit. Il contient également des minéraux et du potassium, jusqu’à 700 mg par kilo de fruits.

Les huiles essentielles sont également une bonne solution pour garder la forme et notamment pour se défendre contre les agressions. L’une des plus efficaces est sans nul doute le Ravintsara. Cette plante de Madagascar assainit l’air, booste les défenses immunitaires et tonifie le corps. C’est un puissant antibactérien et antimicrobien. Si vous mélangez trois gouttes avec de l’eucalyptus radié et du thym vulgaire (ou thujanol) vous obtenez un mélange propice contre les rhumes. Posez la solution sur un mouchoir contre la poitrine et dormez avec. Vous vous sentirez déjà mieux le lendemain matin. On trouve en pharmacie des mélanges tout prêt, sous forme de crème, pour assainir l’air, aider à lutter contre les attaques hivernales, dégager les bronches. La marque Puressentiel est la plus intéressante pour cela. Si vous souffrez de problèmes articulaires, le froid n’arrange rien. Un bain chaud avec de la marjolaine, du pin et du cèdre rouge est souverain, car ces trois produits cumulent des effets anti-inflammatoires, relaxant articulaire et décongestionnant. Pour être sûr des dosages, consultez un aromathérapeute ou votre pharmacien.

En homéopathie vous trouverez également toute une gamme de produits. Par exemple, contre le nez qui coule et les éternuements, rien ne vaut Allium Cepa, une souche issue de l’oignon. Contre une toux sèche et irritante, Droséra et Bryona sont d’excellentes alternatives. Enfin, l’incontournable Oscillococcinum permet de lutter contre la grippe. Pour avoir un conseil personnalisé, demandez à un homéopathe.

Pour ce qui est de l’alimentation, il vaut mieux éviter les plats froids et notamment les boissons gazeuses et alcoolisées. Pour aider au réchauffement du corps, il faut manger et boire chaud. Les tisanes d’herbes sont souveraines, car elles apportent rapidement des calories au corps, font transpirer et donc aident à l’élimination des toxines. Si vous attrapez froid, ajoutez quelques gouttes de rhum dans la tisane (notamment du thym) pour faire un grog, c’est-à-dire une boisson chaude avec un effet vasodilatateur. N’en abusez pas bien entendu. Pour la nourriture, suivez simplement les légumes d’hiver. Ce sont essentiellement des tubercules (pomme de terre, carotte, céleri, choux, etc.). Comme ils proviennent directement de la terre et non pas connu la lumière (à part leurs feuilles) tous contiennent des sels minéraux qui vous aideront à passer le cap sans manquer des éléments de fond pour votre organisme. Avec les agrumes, vous avez de quoi résister à bien des tempêtes de neige. Pour un conseil personnalisé, demandez à nutritionniste ou faites confiance à votre grand-mère.

Enfin, rien de tel que des massages qui stimulent l’élément eau, à savoir les méridiens Rein et Vessie. Pour plus d’informations sur le massage par temps froid, lire notre autre article sur ce sujet.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année et bien sûr n’oubliez pas de vous faire masser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.