phytotherapie champignon

Phytothérapie : connaissez-vous ce champignon tibétain ?

Un champignon tibétain aux nombreuses propriétés curatives reste aujourd’hui assez méconnu. Et pour cause. Celui-ci n’est pas vendu dans le commerce. Il est offert par ceux qui en ont et se donne uniquement d’une personne à l’autre. Pourquoi ? Parce que ce champignon est trop précieux pour en faire un commerce et il doit servir à ceux qui en ont vraiment besoin.

La phytothérapie est un univers étonnant où l’on découvre des plantes aux vertus diverses. Dans le cas présent, il s’agit tout d’abord d’un champignon qui ressemble à la fois à du riz et à du chou-fleur cuit. Ce champignon a été apporté en Pologne par un savant professeur d’une clinique de Gliwice, (en Silésie, près de la république Tchèque). Ce professeur a passé 5 ans aux Indes où il était tombé gravement malade, un cancer du foie déclaré. Là-bas, il avait été soigné et guéri complètement par le moyen de ce champignon des moines Indous qui le faisaient venir des plateaux tibétains. En quittant les Indes, il a emporté un peu de ce champignon et a commencé à le distribuer pour en faire bénéficier ses connaissances et ses patients dans le besoin. Très populaire en Pologne, ce champignon s’est dispersé peu à peu à travers l’Europe, de la main à la main.
Les effets qu’on lui prête son nombreux.

  • Il régularise le métabolisme vicié.
  • Soigne les maladies du cœur, de la circulation, de la vascularité coronaire et des infarctus.
  • Soigne les maladies du foie, du pancréas, de la rate.
  • Soigne les maladies des voies respiratoires.
  • Dissout les pierres biliaires et des reins.
  • Soigne les voies urinaires, les voies digestives, les ulcères à l’estomac et du duodénum.
  • Produit des antibiotiques et soigne tous les états inflammatoires
  • Abaisse et régularise la tension du sang artériel
  • Arrête la croissance des cellules cancéreuses
  • Normalise les états d’épuisement et de la fatigue
  • Freine le processus du vieillissement des tissus cellulaires
  • Possède toutes les vitamines indispensables à l’équilibre vital

Mode d’emploi efficace :

  • Ne pas faire usage de matériel en métal.
  • Se servir d’une passoire et d’une cuillère en plastique.
  • Vous pouvez employer du lait en bouteille ou du lait frais, mais jamais du lait en boite de carton qui est revêtu d’une fine couche d’aluminium.
  • Attention si ce champignon ne reçoit pas la protection nécessaire, il perd toutes ses propriétés curatives et médicales et devient jaunâtre, puis meurt.

Par personne :

  1. Prendre 2 c. à café du champignon déposé dans un récipient bien propre et le couvrir d’¼  de litre de lait chambré.
  2. Mélangé avec la cuillère en plastique, recouvrir de gaz, ne jamais fermer avec un couvercle quelconque.
  3. Laissez ainsi pendant 24 heures.
  4. Après les 24 heures, passez le lait en vous servant de la passoire en plastique dans un verre ou un récipient propre et en mélangeant doucement avec la cuillère en plastique pour faciliter l’écoulement du lait.
  5. Ensuite rincer plusieurs fois les champignons avec de l’eau tiède jusqu’à ce que l’eau soit claire et les champignons retrouvent leur aspect du riz cuit à l’eau et un peu transparent.
  6. Ainsi rincés plusieurs fois et égouttés, placez les champignons dans un verre ou un bocal bien propre en y ajoutant le lait frais ou en bouteilles pour les nouvelles 24 heures (Jamais en boite de carton)
  7. Il faut recouvrir le lait des champignons avec de la gaze.
  8. Tenir le tout dans un endroit chambré (entre 10° et 15°).
  9. Boire ce lait pendant 20 jours, il faut arrêter pendant 10 jours et recommencer autant de fois que c’est nécessaire, jusqu’à guérison complète.
  10. Les champignons doublent de volume après 17 jours, parfois avant. Alors vous pouvez céder une partie à quelqu’un d’autre qui désire se soigner et suivre la méthode décrite ci-dessus.
  11. Dès que la dose de 2 c. à café est dépassée, mettre le complément dans un verre et recouvrir de lait.
  12. Ce lait tout le monde peut le prendre sans inconvénient, sauf si vous avez une intolérance au lait. Le goût est celui du lait fermenté, comme dans l’Actimel(R), mais un peu plus fort et complètement naturel.

Il ressemble à s’en méprendre au képhir de lait, mais ce n’est pas la même chose. Et la formule est la même. Si vous êtes intéressé par ce produit, faites-le nous savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.